Le Dispositif qui rend votre Maison autonome en énergie

Vous souhaitez rendre votre maison autonome en énergie ? Découvrez le dispositif à installer pour y parvenir.

L’émergence du concept de maison autonome en énergie est intimement liée aux problématiques environnementales actuelles. La maison autonome en énergie est celle-là qui ne dépend pas du réseau électrique. C’est une habitation autosuffisante énergiquement, conçue pour pouvoir produire sa propre énergie.

Pour cela, des maisons autonomes nécessitent des fonctionnalités particulières pour emmagasiner le courant électrique. Il faut penser à des mécanismes tels que les panneaux solaires, l’hydro turbine ou encore les éoliennes individuelles. Prendre la décision de transformer son habitation en maison autonome en énergie implique énormément de choses.

Rien n’est plus important que de connaitre dans les détails les différentes options.

Les Panneaux Solaires

Le dispositif des panneaux solaires, qu’on appelle aussi les plaques photovoltaïques, emmagasine l’énergie du soleil. Ce sont les rayons solaires qui sont ensuite transformés en énergie, pour alimenter l’ensemble de la maison.

C’est l’un des choix les plus fréquents lorsqu’on décide de transformer sa maison en habitation autonome en énergie. Mais comment est-ce que ça marche ?

Les panneaux solaires sont faits à base de matériaux dits « semi-conducteurs ». Les cellules de ceux-ci, lorsque la plaque est dirigée vers les rayons solaires, captent l’insolation. Les rayons solaires sont ensuite transformés en courant continu.

Il faut ensuite qu’un onduleur transforme ce courant en courant alternatif, propice à l’autoconsommation. En moyenne, un panneau d’1m2 fournit 100 kWh, s’il est bien orienté.

Les panneaux solaires peuvent aussi bien être installés sur le toit que sur le sol. Pas besoin de vivre sous les tropiques pour en profiter. Avec un toit en pente, ou à même le sol, les panneaux solaires peuvent déjà capter et fournir de l’électricité.

La qualité des plaques photovoltaïques garantit l’intensité du courant fourni, aussi est-il important d’utiliser les bons matériaux. Les prix des panneaux solaires varient énormément.

Ces différences sont liées à leur taille et à leur composition. Il en existe en silicium, amorphe ou encore en silicium polycristallin.

L’hydro turbine

L’hydro turbine est aussi connue sous le nom de turbine hydroélectrique. C’est un dispositif qui convertit l’énergie hydraulique en énergie électrique. Cela peut être l’énergie d’un cours d’eau, d’un fleuve ou d’une chute d’eau. L’hydro turbine peut être Pelton, Kaplan ou à hélices. Grâce à un alternateur, elle change l’énergie hydraulique.

C’est ce mécanisme qu’utilisent les centrales électriques. Contrairement aux panneaux solaires, l’hydro turbine peut produire une énergie continue et régulière. L’énergie produite est 100% écologique, en plus d’être renouvelable. Plus le cours d’eau ou le fleuve a un débit fort, plus l’énergie qui en est issue ne sera que grande.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce type de dispositif peut très bien être utilisé pour les petites habitations. Les maisons individuelles peuvent devenir des maisons autonomes en énergie grâce à l’hydro turbine.

Pour le faire, il existe des turbines miniaturisées. On les appelle micro turbines électriques, ou pico turbines électriques. Dès l’instant où ils sont proches d’un cours d’eau, même les petits propriétaires peuvent disposer de leur énergie renouvelable.

Ces micro turbines sont assez légères (30 kg) et facilement transportables. L’énergie dépend du débit du cours d’eau, mais aussi de la hauteur d’eau.

Les éoliennes domestiques

Les éoliennes quant à elles utilisent la puissance du vent. C’est la force du vent qui est converti en énergie électrique. Aussi, dans ces cas, l’électricité est essentiellement fonction de l’intensité du vent ainsi que de la taille des pales. Lorsque le vent souffle, les pales bougent. Un courant continu est alors produit, grâce à un générateur électrique.

Comme avec les panneaux solaires, un onduleur est ensuite nécessaire pour faire la conversion en courant alternatif. Aujourd’hui, il en existe d’une telle variété de tailles que les particuliers peuvent eux aussi les utiliser. Avec un vent favorable, l’éolienne moyenne fournit entre 2 et 3 MW. Ce qui fait 2000 kW/heure, soit 4 millions de kWh/an.

Il existe deux types d’éoliennes : l’éolienne horizontale et la verticale.

L’éolienne horizontale est celle qui est la plus fréquemment utilisée. Parce que leurs pales sont plus larges, les éoliennes horizontales ont un meilleur rendement.

Quant aux éoliennes verticales, elles ont une productivité moindre, mais deux avantages. En premier, elles sont moins chères. En second, elles peuvent fonctionner même avec des vents assez faibles.

Les éoliennes individuelles, ou éoliennes domestiques fournissent des énergies propres et renouvelables. De plus, la France est aujourd’hui le pays avec le second plus vaste gisement d’éoliens de toute l’Europe.

Pour réduire son empreinte carbone, l’éolienne est une excellente alternative.

Quelques contraintes

Si transformer son habitation en maison autosuffisante en énergie est une belle idée, celle-ci ne vient pas sans quelques contraintes.

Dans le cas des plaques photovoltaïques, l’investissement de départ est très important. En effet, le coût pour l’installation des panneaux solaires n’est pas forcément à la portée de tous. De plus, le grand nombre de matériels pour l’installation implique un entretien important et régulier.

Pour ce qui est de l’hydro turbine, il faut absolument vivre à proximité d’un cours d’eau pour bénéficier de cette énergie. Pendant l’hiver, la glace peut endommager les turbines d’un certain type. Il est important de choisir celles-ci en tenant compte des variations climatiques régionales. L’éolienne domestique est elle aussi une technologie qui demande d’importantes dépenses pour son installation.

Bien qu’on puisse stocker l’énergie éolienne, celle-ci est habituellement moins importante que l’énergie solaire. Il faut aussi être sûr de vivre dans une zone de vents. Pour cela, il ne faut pas hésiter à consulter la carte des « gisements » éoliens en France.

Un autre inconvénient, est le bruit des éoliennes. Celui-ci a souvent été considéré comme une pollution sonore.

En conclusion

Une maison indépendante énergétiquement est une bonne manière de lutter pour l’environnement. En limitant son empreinte carbone, on apporte sa contribution pour un monde plus propre. Les choix des dispositifs d’autosuffisance énergétique dépendent énormément des lieux d’habitation. Il est important de bien étudier toutes les options avant de se décider.

Face aux défis et aux contraintes de l’emménagement d’une maison autonome en énergie, certains font un amalgame.

Il n’est pas rare ainsi de découvrir une habitation combinant panneaux solaires et éolienne.

Toutes ces options, malheureusement, ne sont pas encore à la portée du plus grand nombre.


Poursuivez votre lecture :

Maison écologique autonome
Maison autonome en eau et électricité
Maison autonome prix
Maison en bois autonome
Construire une maison autonome
Rendre sa maison autonome

Please note

This is a widgetized sidebar area and you can place any widget here, as you would with the classic WordPress sidebar.