Chauffage pour Maison passive : une solution à vos problèmes de surconsommation

Vous souhaitez réchauffer votre maison passive ? Voici comment installer un système de chauffage pour maison passive.

Lorsqu’on parle de maison passive, on a tendance à faire référence systématiquement à une maison sans chauffage. Ce qui n’est pas vrai !

En France, le chauffage coûte en moyenne 1600 euros l’an à un ménage. Pour y échapper l’option est de plus en plus aux maisons passives. Car, la maison passive est effectivement une maison de très faible consommation d’énergie qui permet de réaliser des économies. Mais en la choisissant, on ne saurait être totalement à l’abri d’un système de chauffage d’appui. Cet article vous permettra de comprendre pourquoi et surtout comment réussir le chauffage de votre habitat passif.

Rappel sur les principes de la maison passive

Au premier abord, il ne semble pas malvenu de considérer une maison passive comme une maison sans chauffage. Cette conception vient des principes qui caractérisent cette maison basse consommation d’énergie. Son chauffage notamment ne doit pas dépasser 15kWh/m2/an.

A la base de ce concept, il s’agit d’améliorer les performances d’une maison. Jusqu’à ce que ses besoins soient bas et que le peu de chaleur produite maintienne de façon autonome le confort de la maison. Ainsi, une maison passive permet de réduire à un peu plus de 80% la consommation d’énergie de chauffage par an.

Quatre éléments clés entrent dans la réalisation d’une maison passive

  • Son orientation, sa forme ou encore la répartition des ouvertures prennent en compte l’environnement pour en tirer les bénéfices. Bref une construction à l’architecture bioclimatique.
  • Son système de ventilation avec VMC à double flux pour renouveler de l’air provenant de l’extérieur ;
  • Une isolation thermique optimale qui réduit au maximum les ponts thermiques et favorise l’inertie de restitution de la chaleur ;
  • Des matériaux de construction adaptés aux principes de la maison passive. Il peut s’agir du béton, du bois, de la paille ou du métal. Le tout étant d’avoir des murs épais.

Et parlant de la chaleur, la maison passive se sert de deux sources de chaleur :

  • La première et la plus importante, c’est le soleil. On le laisse entrer dans la maison question de l’accumuler.
  • La deuxième source de chaleur, ce sont les habitants et leurs activités. D’une par les Hommes qui occupent la maison dégagent de la chaleur. Et d’autre part, ils cuisinent, utilisent des appareils électroniques, des réfrigérateurs qui contribuent tous au chauffage de la maison.

Tout cela sert à chauffer effectivement la maison passive. Mais pas au point d’en faire une maison à zéro besoin en système de chauffage !

Pourquoi le chauffage de la maison passive ?

Les maisons passives sont conçues pour éviter au maximum l’utilisation d’un quelconque système de chauffage. L’isolation permet de maintenir l’intérieur dans une chaleur ambiante et si elle est couplée avec une ventilation double flux, ça limite grandement les déperditions de chaleur.

Cependant, imaginez-vous en plein mois de décembre où il fait froid, où il fait gris et durant lequel les occupants de la maison vaquent à leurs occupations à l’extérieur ! En hiver, il n’y a plus de chauffage gratuit, il faut donc se réchauffer. La conception de la maison passive ne suffira plus à maintenir toute seule une température suffisante pour le confort de toute la famille. Un chauffage d’appoint est donc recommandé.

Comment réussir donc le chauffage d’une maison passive ?

La maison passive étant une maison écologique intégrée à son environnement, le choix d’un chauffage d’appoint doit respecter ce principe.

Pour chauffer une maison passive, pas question de penser à un mode chauffage à base d’énergies non renouvelables du genre chaudière. Car, la maison passive a une bonne isolation thermique. Pas question non plus de recourir à l’électricité. Aussi faut-il prendre en considération la nature du climat de votre localité pour le choix du chauffage de votre maison passive.

Plusieurs solutions existent. Parmi elles, les pompes à chaleur dont le fonctionnement est assuré à 70% par une énergie renouvelable. Adaptables et confortables, puisqu’il est possible de piloter leur système en Wi-Fi, les pompes à chaleur sont bien une solution de choix pour le chauffage d’une maison passive. De plus, ces appareils utilisent une faible puissance, de l’ordre de 2,5 kW, voire moins selon certains modèles.

Elles offrent les solutions de chauffage de la maison passive selon leur type :

  • La pompe à chaleur air-air : elle est adaptée au chauffage d’une maison passive. Elle purifie et dépollue l’air, évitant la formation de l’humidité dans la maison. Elle est également la solution la moins chère à l’installation.
  • La pompe à chaleur air-eau est la solution la plus adaptable au chauffage d’un logement passif, puisqu’elle s’installe sans problème sur un chauffage existant. En plus, elle chauffe la maison comme l’eau sanitaire.
  • La pompe à chaleur eau-eau : c’est une pompe à chaleur qui prélève la chaleur présente dans l’eau pour chauffer la maison ou la rafraichir en été. C’est une pompe géothermique adaptée pour le chauffage d’une maison passive.

En plus des pompes à chaleur, le chauffage de la maison passive peut se faire grâce à :

  • Une VMC double flux thermodynamique. C’est l’association d’une VMC double flux classique, assurant la ventilation de la maison, couplée à une pompe à chaleur, qui va capter les calories de l’air ambiant pour chauffer davantage l’air sain prélevé à l’extérieur (au préalable chauffé par le double flux de la VMC). Ainsi, l’air soufflé dans la maison par la VMC thermodynamique est à une température plus élevée qu’avec une simple VMC double flux. En revanche, cet appareil n’assure pas la production d’eau chaude sanitaire. Pour pallier à cette insuffisance, on pourra donc prévoir l’installation d’un ballon thermodynamique ou tout autre système fonctionnant au solaire ;
  • Un poêle à bois. Il remplit très bien le rôle de chauffage d’appoint, d’autant plus que la grande capacité d’inertie thermique des maisons passives permet de maintenir la chaleur émise par le poêle plus longtemps, tout en la restituant lors du déphasage.

En conclusion

Une maison passive reste donc après tout une maison. Elle nécessite impérativement un système de chauffage pour les jours les plus froids. Mais le chauffage de la maison passive doit obéir aux principes de fonctionnement de cette dernière.


Poursuivez votre lecture :

Habitat passif et basse consommation
Isolation maison passive
Label maison passive
Aide construction passive

Please note

This is a widgetized sidebar area and you can place any widget here, as you would with the classic WordPress sidebar.